Bureau de Contrôle

prévention des risques liées à l’utilisation d’appareils de levage ainsi que d’engins de chantier.

Notre bureau de contrôle vous accompagne dans la prévention des risques liées à l’utilisation d’appareils de levage ainsi que d’engins de chantier en réalisant des Vérifications Générale Périodique (VGP ).

Cet examen régulier imposé par le Code du travail est essentiel afin de prévenir d’éventuel risque et garantir la sécurité des utilisateurs.

Les vérifications générales périodiques constituent une obligation réglementaire à respecter pour tous les chefs d’entreprise et travailleurs indépendants, qu’ils soient industriels, loueurs de matériels, à la tête d’une d’une entreprise du BTP ect….

La VGP permet aux entreprises de répondre aux règles de l’article L.4321-1 du Code du Travail : “Les équipements de travail et les moyens de protection mis en service ou utilisés dans les établissements destinés à recevoir des travailleurs sont équipés, installés, utilisés, réglés et maintenus de manière à préserver la santé et la sécurité des travailleurs, y compris en cas de modification de ces équipements de travail et de ces moyens de protection”.

Avs Contrôle mets à votre disposition des inspecteurs habilité à contrôlé :

Les appareils de levage soumis à l’ arrêté du 1er Mars 2004  et les appareils de terrassement soumis à l’arrêter du 5 Mars 1993 qui comprends notamment des :

-Examens visuel destinés à apprécier l’état de conservation des appareils, supports et équipement afin de déceler toutes défectuosité ou détériorations.

-Des essais de fonctionnements et de mise en charge afin d’apprécier le bon fonctionnement des mécanismes et de s’assurer de l’efficacité de fonctionnement de tous les dispositifs de sécurités installés sur l’appareils.

PÉRIODICITÉ POUR LES VGP :

La périodicité des VGP est la fréquence maximale de vérification des équipements .

Elle est définie par les arrêtés ministériels pris en application du Code du travail.

Cette périodicité démarre à la date de la mise en service de l’appareil neuf.

Nos domaines d’intervention :

  • VGP Contrôle engins de levage / Chantier 

  • VGP EPI

  • VGP Accessoires de levage

  • VGP Racks

 

Les risques encourus pour l’absence de contrôle :

L’absence de VGP a des conséquences importantes si un accident survient sur le lieu de travail, à cause d’un appareil non vérifié :

-La prise en charge par l’assurance est remise en cause.

-Le chef d’entreprise responsable risque une amende de 3750 euros. Cette somme est ensuite multipliée par le nombre de salariés de l’entreprise impliqués par l’infraction. 

-Le chef d’entreprise prend aussi le risque d’éventuelles poursuites civiles, sa responsabilité pénale peut être ainsi engagée en cas d’accident corporel. Les peines peuvent aller jusqu’à cinq ans d’emprisonnement et 75 000 euros d’amende.